Aujourd’hui: Mardi, 22 Août 2017
Météo Lisbonne, Portugal: , °C, vent vitesse 0 km/h
Le tramway n°28
Le fameux tramway (Eléctrico 28) est sans doute l’un des plus caractéristiques symboles de Lisbonne. Un voyage à bord du vieux wagon jaune à travers les collines et les ruelles étroites, est un souvenir inoubliable et absolument à faire ! Pour avoir une chance d’être assis, mieux vaut éviter les heures de pointe ou bien prendre le tram au début de son trajet.
L’extrême : si vous voulez économiser sur le billet
Le vieux tramway jaune serpente dans les rues de l’Alfama, en passant par la Baixa pour enfin pénétrer dans une autre part de Lisbonne - Chiado. Il monte et descend dans les rues pittoresques de la ville. Composé d’un wagon, ce tram lisboète « Eléctrico » parcourt son chemin à travers les rues étroites. Le conducteur s’arrête à chaque instant pour vérifier s’il n’érafle pas une des voitures stationnées sur le côté. Parfois, lorsqu’une voiture est garée trop près de la voie, il faut attendre que son propriétaire soit retrouvé.
Tramway n°28
Tram 28
Tramway n°28: l’interieur en bois

Histoire des tramways lisboètes

Les premiers tramways, tirés par des chevaux, ont été introduits aux États-Unis et ils ont commencé à fonctionner à Lisbonne à partir de l’année 1873. Ils ont été remplacés définitivement par les tramways électriques en 1902. Initialement ils ont été nommés „Americanos”. Jusqu’en 1928 les travaux de l’extension du réseau, dans la partie haute de Lisbonne, ont été réalisés, formant la voie de l’actuelle ligne n°28 à Calçada da São Francisco (ici se situe la plus abrupte pente du monde atteignant 14,5%, et dans les autres fragments du chemin la pente dépasse 12‰). Les anciens véhicules jaunes circulant actuellement dans Lisbonne ont été importés des États-Unis. On trouve exactement les mêmes « wagons » à San Francisco en Californie. Ils ont été modernisés au milieu des années 90 du XXe siècle et appelés « Remodelado ». Le nom « Carris », signifiant en portugais « les rails », a été attribué à l’entreprise qui s’occupe entre autre de l’exploitation des réseaux de tramway à Lisbonne.

L’itinéraire du tram n°28

La ligne du tram numéro 28 débute dans le quartier de Campo de Ourique (Prazeres), où se trouve le plus grand cimetière de Lisbonne - Cimetière des Plaisirs (Cemitério dos Prazeres). L’itinéraire de fameux tram continue près de la Basilique de l’Estrela et du Jardin d’Estrela. Aux environs de l’arrêt R. S. Bento on peut apercevoir le palais « Palácio de São Bento » qui est devenu le siège du Parlement portugais, puis le musée d’Amalia Rodrigues (qui se trouve dans la maison de cette grande figure du fado). Ensuite le tramway n°28 passe pas loin du Belvédère Santa Catarina, traverse le funiculaire de Bica et plonge dans le quartier du Chiado. Les arrêts se suivent : Place de Luis Camões, la station de métro Chiado, auprès de laquelle se trouve le fabuleux café A Brasileira. Puis le tram jaune pénètre dans le quartier de Baixa : R. Conceição, l’église de Sainte-Madeleine, pour plonger ensuite dans l’Alfama : la Cathédrale Sé, le Miradouro St Lucia, le Miradouro Porta do Sol, R. Escolas Gerais, les environs du monastère de St.Vicent de Fora, Voz Operário et Graça (le terminus pour les tramways marqués "Graça"). Juste à côté on découvre le magnifique panorama du « Miradouro de Graça ». Les tramways marqués "Martim Moniz" poursuivent leur chemin : R. Graça, Sapadores, R. Angelina Vidal, R. Forno Tijolo, R. Maria, R. Maria Andrade, l’église Anjos, R. Palma pour enfin terminer à Martim Moniz.

On a besoin de 40 minutes pour effectuer le trajet complet « d’Electrico 28 ». Le premier tramway de Campo Ourique part à 6h20 et le dernier à 21h55. Les tramways rarement circulent selon les horaires, très souvent l’attente se prolonge ou alors plusieurs wagons viennent en même temps. Il arrive que le tram soit déjà bondé et que le conducteur ne s’arrête pas à l’arrêt. Dans ce cas, il faut simplement attendre le suivant.

Ici vous trouverez tous les horaires et le plan de la ligne n°28:
http://www.carris.pt/en/tram/28E/descendente/

Le titre de transport

La meilleure solution est d’acheter le ticket dans les automates ou les guichets du métro au tarif de 1,25 €. À savoir que, premièrement il faut acheter une carte pour 0,50 € (Viva Viagem ou Sete Colinas) et ensuite la recharger au fur et à mesure des besoins. Autrement vous pouvez acheter votre ticket directement au chauffeur du tramway (2,85€).

>> En savoir plus sur les transports en commun à Lisbonne

Quelques conseils pratiques:
  • Ne soyez pas étonnés de devoir faire la queue à l’arrêt du tramway, le premier arrivé est le premier à monter
  • À l’arrêt du tramway, faites signe au conducteur pour qu’il s’arrête
  • La montée s’effectue uniquement par la porte avant
  • Pensez à valider votre titre de transport à l’entrée
  • Pour descendre du tram, il suffit d’appuyer sur l’un des boutons « PARAR »
  • La descente s’effectue uniquement par la porte arrière
  • Faites attention aux voleurs et aux pickpockets surtout dans le tram n° 28 et le n° 15E, lorsque le tram est bondé, ou qui jouent aux touristes dans les files d’attente



RÉSEAU SOCIAL PhotoLisbonne.com
Dans les environs
La Rua Augusta est sans doute la rue la plus fameuse et la plus fréquentée du quartier Baixa. Entièrement piétonne, pavée et très élégante, elle est la rue du shopping, pleine de boutiques de mode, de terrasses de café, animée par les mimes, les fleuristes, les vendeurs de châtaignes, les vendeurs de lunettes de soleil, ou bien par les artistes de rue.
Praça do Comércio (Place du Commerce) est une place merveilleuse situé au bord du Tage. Est communément appelé le Terreiro do Paço,puisqu’avant le tremblement de terre un palais royal était localisé ici.
Elevador Santa Justa relie deux quartiers lisboetes Baixa et Chiado. Cet ascenseur néogothique est également connu comme Elevador do Carmo, parce que la sortie du niveau supérieur donne sur le Convento do Carmo.Contrairement aux autres funiculaires lisboètes, Elevador Santa Justa se déplacer verticalement.
Saint Antoine (mieux connu sous le nom de Saint Antoine de Padoue) est né à Lisbonne, apparemment à l’endroit exact où se trouve aujourd’hui l’église qui lui est dédiée (Igreja de Santo Antonio).Il est le saint patron de Lisbonne, le grand culte que les Portugais ont pour le Saint Antoine est remarquable.
Au XIVe siècle, grâce au roi Ferdinand, le quartier se trouvait à l’intérieur des murs de la ville,en 1755 détruit par un tremblement de terre et ensuite reconstruit dans un grand style, attirait l’élite intellectuelle de Lisbonne. Aujourd’hui le quartier Chiado est un endroit des boutiques très chics et des cafés charmants,qui s’étend de la Place Luís de Camões jusq’à la Rua do Carmo et le quartier Baixa. La principale rue commerçante de Chiado est la rue Garrett.
Mapa
Wyszukaj podobne
Galerie de photos
Tram 28
Tramway n°28
Tram 28
Tram 28
Tram 28
Be Stupid
Tram 28
Tramway n°28
Tram 28
Miradouro Portas do Sol
L’église de Saint Antoine
Vue sur l’Alfama
Les fenêtres ajourées
Alfama
Alfama
Plan du site
login
mot de passe
 
RÉSEAU SOCIAL
Les contenus et les photos du site Photo Lisbonne sont protégés légalement par les droits d'auteur.
Toute copie, même partielle, de quelques éléments que ce soit de ce site, sauf l'autorisation écrite préalable, est interdite par les lois internationales.
© 2008-2017 photolisbonne.com